Les têtes d’affiche 2020 d’Inbound Marketing dévoilées

La troisième édition de l’évènement de l’Inbound Marketing et du Digital sera organisée le mardi 28  janvier 2020 à Rennes. Les têtes d’affiche de l’évènement viennent d’être dévoilées.

Des intervenants de haut niveau à l’affiche :

Déjà en 2019, Inbound Marketing France avait fait fort en faisant appel à Rand Fishkin (CEO de Sparktoro), Jonathan Dick (VP Marketing de HubSpot), Cécile Steenberge (Managing Director – Europe, Google), ou Romain Lanéry (Influenceur Youtube). Pour cette année, le tableau est encore plus relevé.

En effet, on relève la présence de Wade Foster (Zapier), Guy Mamou Many ( VP Groupe Open), Ilham Mekrami – Guggenhein (Change Catalyst), Jonathan Chan (Dentsu Aegis), Nicolas Cappiello (Linkedin) ou encore Edith Taillard (Euler Hermès).

Ce sont en tout une cinquantaine de speakers qui seront présents pour plus de 35 Masterclass et conférences, mais aussi 6 tables rondes et 3 workshops. De plus, plus d’une dizaine de thématiques seront abordées en rapport avec l’Inbound, le marketing digital ou encore le monde de l’entreprise.

Les principaux événements à ne pas rater durant cet IMF 2020 :

« Table ronde » L’expérience client B2B/B2C : un levier qui permet la création d’un engagement auprès des consommateurs actuels et futurs.

« Workshop » La boîte à outils du digital : avec un retour sur l’ouvrage du même nom avec ses deux auteurs Stéphane Truphème et Philippe Gastaud.

« Workshop » : le livre Intelligence artificielle expliquée à mon Boss présenté par l’auteur Pierre Blanc.

« Table ronde » La tendance du podcast : avec Grégory Pouy (podcast Vlan), Pierre-Philippe Cormeraie (Bonjour PPC) et animée par Arnaud Le Roux (CDO des Cercles de la Forme).

« Table ronde » Quelles stratégies digitales sont applicables aux grandes entreprises ? Avec Edith Taillard (Euler Hermès), Sylvie Lachkar (SAP), Edouard Lauwick (Rakuten) et animée par Pierre-Philippe Cormeraie.

Plusieurs nouveautés pour 2020 :

L’édition 2019 d’Inbound Marketing France a permis d’accueillir plus de 1.000 professionnels du marketing. Pour attirer plus de visiteurs, l’événement mise sur des nouveautés prometteuses afin de monter en niveau. Outre les différents noms présentés, trois innovations majeures seront présentes.

On retrouve d’abord deux niveaux d’expertise puisque l’événement est assez riche en conférences. Pour bien profiter du programme, deux niveaux d’expertises sont visibles pour chaque intervention afin d’adapter son choix.

Ensuite, IMF propose des audits gratuits vu que c’est un événement tourné vers le concret. L’objectif est de permettre aux participants d’apprendre quelque chose qui pourra être mis en pratique rapidement. Des échanges gratuits avec des experts et des audits en ergonomie web, réseaux sociaux ou référencement seront proposés.

Enfin, un prix sera remis cette année afin de récompenser les enseignes qui ont les meilleures stratégies lorsqu’on parle d’Inbound Marketing. Il s’agit du Prix de la Stratégie Inbound 2020.

Inbound Marketing se déroulera le mardi 28 janvier 2020 au Couvent des Jacobins à Rennes.

Avec votre agence Ajoo, vous pouvez créer un site web à votre image, tout en profitant de services de référencement naturel, réseaux sociaux ou conceptions graphiques.

Les alternatives à MailChimp en 2019

Optimiser le SEO de son site e-commerce en 5 idées

L’importance de la création d’une FAQ SEO sur son site

Les métiers du numérique dans l’hexagone : tendances et chiffres

Les résultats enrichis de plus en plus présents sur Google

Comment contacter efficacement des partenaires pour son référencement naturel ?

Les têtes d’affiche 2020 d’Inbound Marketing dévoilées

Amélioration du référencement d’un site WorPress

Amélioration du référencement d’un site WorPress

Sur le web on retrouve plusieurs astuces bien spécifiques pour les sites WordPress. Durant le BlendWebMix, Daniel Roch (SeoMox), a présenté 10 conseils afin d’améliorer au maximum le référencement d’un site sur WordPress.

Crawler le site de manière régulière :

La première astuce consiste à l’analyse de façon régulière du site comme le ferait Google, en ayant recours à des outils de crawl tels que OnCrawl ou Screaming Frog. Vous pouvez ainsi avoir accès à des rapports apportant de riches enseignements et qui permettent de mieux connaitre son site. Avec des crawls réguliers, il est facile de rapidement repérer les optimisations à effectuer ainsi que les erreurs à corriger.

La suppression des contenus inutiles :

En chassant les différents contenus inutiles, on économise du budget crawl, on recentre la popularité et par la même occasion l’attention du bot Google sur les contenus intéressants. Les contenus inutiles peuvent être trouvés lors des crawls mais aussi via Gephy, afin de visualiser des pages insoupçonnées du site. Enfin l’utilisation de Google Analytics est également recommandée afin de repérer les pages qui génèrent peu ou pas de trafic.

La conception d’un contenu riche :

Une page web bien référencée doit proposer un besoin exprimé par le visiteur. La mise en place d’effets visuels peut s’avérer très efficace pour enrichir ses pages. Les pages de tests du site LesNumeriques par exemple, sont généralement bien classées lors d’une recherche de produit. Ces dernières comptent des descriptions complètes et techniques, mais aussi des photos, des avis, ainsi que des vidéos et des commentaires.

La rédaction de contenu :

Il est recommandé de rédiger un véritable contenu sur son site afin d’attirer et convaincre les visiteurs. A court terme, des méthodes de spinning peuvent être utilisées en récupérant un contenu, le transformant et le publiant sur votre plateforme.

Bien Connaitre ses produits :  

Dans la plupart des cas et sur de nombreuses requêtes, on retrouve des articles biens référencés écrit par des référenceurs. Pour les visiteurs, l’intérêt est limité car ces contenus sont rédigés par des personnes qui ne connaissent pas la thématique, qui ont simplement recours à des outils efficaces.

L’optimisation des performances :

Afin d’améliorer les performances de son site web sur internet, il est recommandé de mettre en place un système de cache, compresser les images, et ne pas utiliser des extensions comme Divi ou Elementor lors de la construction du site web. Cela permettra de rendre ce dernier plus rapide et plus agréable pour les utilisateurs.

L’amélioration de l’accessibilité :

En améliorant l’accessibilité du site, vous répondez aux besoins des personnes en situation de handicap visuel, auditif, moteur et cognitif. En même temps, vous répondez aux besoins de Google. En effet, toute action en faveur de l’accessibilité a un impact SEO positif. On se tourne vers les textes alternatifs, la description des vidéos, les chemins de navigation…

La garantie de la sécurité :

En évoquant la sécurité du site, on ne parle pas uniquement de l’utilisation du protocole HTTPS. C’est principalement la réalisation de sauvegardes régulières, une bonne configuration de son htaccess et son fichier wp-config.php, ainsi que la maitrise de l’hébergement.

Le respect de la loi :

En se basant sur le marché, le secteur, et les produits proposés, il est nécessaire de bien vérifier les principes de droit à respecter.

L’obtention de liens :

En SEO, les liens réalisés entre des pages web est un principe fondamental. Ces liens permettent aux moteurs de recherche de parcourir les pages et comprendre les relations qui les lient afin d’évaluer la popularité d’une page web.

Les alternatives à MailChimp en 2019

Optimiser le SEO de son site e-commerce en 5 idées

L’importance de la création d’une FAQ SEO sur son site

Les métiers du numérique dans l’hexagone : tendances et chiffres

Les résultats enrichis de plus en plus présents sur Google

Comment contacter efficacement des partenaires pour son référencement naturel ?

Les têtes d’affiche 2020 d’Inbound Marketing dévoilées

Amélioration du référencement d’un site WorPress

Apple prend ses distances avec les GAFA

Dernièrement, l’entreprise Apple a commencé à prendre ses distances avec les autres géants des GAFA (Google, Amazon et Facebook), principalement en matière de traitement de la donnée personnelle.

Tim Cook, à la tête de la marque, continue donc de respecter la promesse de Steeve Jobs, de permettre à chacun de disposer de son jardin secret sur le net. Pour certains, il s‘agit simplement d’une communication alors que d’autres trouvent qu’il s’agit d’une véritable conviction.

Depuis maintenant quelque temps, Apple n’arrête pas les prises de parole sur le sujet en question, même si la marque elle-même n’est pas épargnée par les critiques lorsqu’on parle de protection des données personnelles.

Apple se différencie des autres géants du web :

A de nombreuses reprises, le patron de la marque a répété que les données que m’entreprise détenait n’étaient pas revendues à des fins commerciales ou de ciblage. Concernant la personnalisation des produits Apple, les données sont seulement stockées sur le device de l’utilisateur et non sur des serveurs.

De plus, la marque à la pomme n’hésite pas à faire la morale aux autres géants américains comme Google ou Facebook, qui ont été touchés toute l’année par des scandales concernant l’utilisation des données personnelles de leurs utilisateurs.

Apple œuvre pour la privacy :

Que ce soit devant le congrès américain ou durant le discours d’ouverture de la Conférence Internationale de la Protection des Données et de la Vie privée de la Commission Européenne, Tim Cook a mis quelques tacles aux autres GAFA sans toutefois citer des noms. Il s’en est notamment pris aux enseignes qui font des données personnelles des « armes commerciales massives ».

De plus, Apple a divulgué toutes les utilisations des données personnelles de ses utilisateurs sans attendre l’ordre du Congrès Américain, qui impose cela aux entreprises de la Silicon Valley au 1er janvier 2020.

Malgré toutes ces prises de position, Apple est moins investi dans l’utilisation des donnés personnelles que les autres firmes. En effet, son business model se repose principalement sur la vente de produits et services, alors que des entreprises comme Google ou Facebook vivent de l’exploitation massive des données personnelles.

Pour Apple, l’utilisateur n’est pas un produit :

Même si les intentions d’Apple sont bonnes, l’entreprise reste dépendante de l’exploitation des données afin de designer ses produits et services. La marque fait quand même des efforts afin de limiter la captation et assurer un maximum l’anonymat.

Mais Apple ne peut pas non plus jeter la pierre aux autres géants. En chine notamment, l’enseigne se conforme à la réglementation nationale, qui autorise indirectement le gouvernement à récupérer les données des utilisateurs chinois. De plus, dernièrement, la fonctionnalité « Facetime », qui permet des discussions en groupe, a été victime d’une faille de la sécurité.

Apple se tourne vers l’avenir :

En prenant position dès maintenant, Apple se crée un avantage pour l’avenir. En effet, plusieurs réglementations devraient se durcir durant les prochaines années. Outre les nouveautés que sont le relifting d’Apple TV, la création d‘un service d’abonnement à la presse ou le lancement de l’Apple Arcade, la marque se focalise plus surtout sur le secteur de la santé, qui demande une véritable transparence.

Les alternatives à MailChimp en 2019

Optimiser le SEO de son site e-commerce en 5 idées

L’importance de la création d’une FAQ SEO sur son site

Les métiers du numérique dans l’hexagone : tendances et chiffres

Les résultats enrichis de plus en plus présents sur Google

Comment contacter efficacement des partenaires pour son référencement naturel ?

Les têtes d’affiche 2020 d’Inbound Marketing dévoilées

Amélioration du référencement d’un site WorPress

Google : une mise à jour importante à venir ?

Même si le sujet n’est pas officiel, plusieurs experts SEO  remarquent des variations dans leur trafic organique. En effet, ces derniers soupçonnent une mise à jour importante à venir sur le moteur de recherche Google.

Une mise à jour qui a commencé début novembre :

Depuis maintenant un moment, les différents référenceurs ont signalé des variations importantes dans leurs résultats de recherche. Search Engine Journal a notamment rassemblé plusieurs commentaires postés par des SEO sur le réseau social Twitter et sur plusieurs groupes Facebook spécialisés. Ces derniers sont plusieurs à présumer la mise en place d’une mise à jour assez importante des algorithmes de Google. Les effets ont commencé à être remarquables depuis le mercredi 6 novembre 2019.

Les informations à connaitre sur la « mise à jour » en question :

D’après les premiers constats, cette mise à jour présumée fait ressortir plus de perdants que de gagnants. En prenant en compte les dires de certains SEO, plusieurs secteurs ont souffert d’impacts négatifs comme les blogs cuisine et voyage, les médias tech ou les sites e-commerce. Dans certains cas, la chute du trafic est vraiment remarquable. Actuellement l’attention est principalement orientée vers les dispositifs additionnels de Google comme featured snippets, PAA, carrousels ou top Stories.

Quelles sont les actions à mener pour ce November Update :

Pour les personnes et structures concernées, il existe deux actions à mener en urgence. La première action consiste à vérifier, en utilisant Google Analytics ou Search Console, si votre site est concerné par des effets perceptibles, qu’ils soient positifs ou négatifs. Est-ce qu’il existe une diminution ou une augmentation du trafic organique depuis le 6 novembre 2019 ? Y a-t-il une baisse des impressions des pages clés ? Si votre site occupait la position zéro sur certaines requêtes, est ce que c’est toujours le cas ? Dans ce cas, des outils de monitoring SEO peuvent être utilisés.

Dans le cas où le site en question est touché, il faut d’abord rechercher s’il existe des similitudes entre les différentes pages impactées et quelle est leur point commun. Vous pouvez également vérifier les requêtes concernées et voir s’il y a une évolution des dispositifs de Google.

Malgré cela, il faut éviter la sur-interprétation. Si vous effectuez des modifications sur des pages à la base bien référencées, il peut y avoir un effet encore plus négatif.

Aucune communication du coté de Google :

Officiellement, Google n’a émis aucune communication au sujet d’une quelconque mise à jour en novembre. Chaque année, ce sont plus de 3.000 mises à jour qui sont mise en place alors que le moteur de recherche ne communique que dans 4 cas : un changement correspondant à un feedback récurrent, une action qui doit être effectuée par les SEO, dans le cas d’un core update ou dans une situation exceptionnelle. Pour l’instant, aucun de critères cités n’est vérifié.  

 

Avec votre agence Ajoo, positionnez votre site web dans les premiers résultats de Google avec les services de référencement naturel.

Les alternatives à MailChimp en 2019

Optimiser le SEO de son site e-commerce en 5 idées

L’importance de la création d’une FAQ SEO sur son site

Les métiers du numérique dans l’hexagone : tendances et chiffres

Les résultats enrichis de plus en plus présents sur Google

Comment contacter efficacement des partenaires pour son référencement naturel ?

Les têtes d’affiche 2020 d’Inbound Marketing dévoilées

Amélioration du référencement d’un site WorPress

Raccourcissement des URLS en Ligne : quels réducteur choisir

Avec la montée en puissance de Twitter dans les années 2010 avec une limite du nombre de caractères, les liens courts et le développement de réducteurs de liens sont devenus monnaie courante. Quel est l’intérêt de raccourcir les URLs et pour quel réducteur opter ? Enfin, quels sont les cas où les raccourcisseurs d’URLs sont pratiques.

Un réducteur de lien, c’est quoi ? Quel est son fonctionnement ?

Un réducteur de lien correspond à une application ou un site internet qui permet de convertir une longue URL d’un site web en une URL plus courte, personnalisée et donc plus facile à partager. La majorité des raccourcisseurs en ligne proposent des services de suivi de clics, même s’il ne s’agit pas de leur vocation première.

Pourquoi raccourcir un lien ?

Le raccourcissement d’une longue URL la rend plus facile à lire, cliquer, gérer ou partager. Cela donne plusieurs avantages aussi bien aux professionnels qu’aux internautes.

Une meilleure esthétique sur les réseaux sociaux :

En effet, dans la plupart des cas, les URLs partagées sur les réseaux sociaux ont peu d’esthétique car elles sont trop longues. En ayant recours à un réducteur de lien, l’utilisateur n’est pas impacté par la dimension d’origine de l’URL.

Obtention de statistiques de clics et visites sur les liens courts :

Les outils en question permettent l’obtention de statistiques de clics. C’est notamment ce que proposait le service gratuit de Google « goo.gl » qui n’existe plus. Aujourd’hui, n’importe quel réducteur de lien permet d’insérer un système de suivi de clics, sans que la partie de tracking ne soit visible par les utilisateurs.

Simplifier la mémorisation des URLS par les utilisateurs :

Pour un internaute, le fait d’écrire ou mémoriser un lien court est beaucoup plus facile. Les liens courts sont donc recommandés quand il s’agit de campagnes marketing off line afin de rediriger du trafic vers son site internet sans que le prospect ne fasse d’effort. Dans ce cas-là, il faut utiliser un réducteur de lien permettant de se démarquer en personnalisant ses liens.

Existence de services gratuits et services payants :

Le raccourcissement de liens étant présent depuis un bon moment, des services payants ont notamment vu le jour. Ces derniers permettent d’avoir accès à des options de personnalisation alors que les versions gratuites permettent simplement de raccourcir les liens et prodiguer des statistiques de clics.

Faciliter le partage des liens :

Les liens trop longs ne sont pas appréciés des utilisateurs lorsqu’il s’agit de partage. Plus ils seront courts, plus ils donneront à l’internaute l’envie de les partager.

Les 10 meilleurs réducteurs de lien en ligne :

Bitly : le réducteur d’URL le plus populaire et surtout l’un des plus faciles d’utilisation.

Cutt.ly : un raccourcisseur de lien simple, proposant plusieurs fonctionnalités.

TinyURL : un incontournable parmi les raccourcisseurs.

Is.gd : un bon réducteur même s’il ne fournit pas des services supplémentaires.

Ow.ly : il faut disposer d’un compte gratuit sur la plateforme HootSuite.

Lc.cx : un outil basé sur le CMS Drupal.

Frma.link : efficace et facile d’utilisation.

AdF.Ly : permet de raccourcir les liens tout en gagnant de l’argent.

PixelMe : une plateforme marketing s’adressant aux PME.

Vu.fr : raccourcisseur en ligne 100% gratuit.

Les alternatives à MailChimp en 2019

Optimiser le SEO de son site e-commerce en 5 idées

L’importance de la création d’une FAQ SEO sur son site

Les métiers du numérique dans l’hexagone : tendances et chiffres

Les résultats enrichis de plus en plus présents sur Google

Comment contacter efficacement des partenaires pour son référencement naturel ?

Les têtes d’affiche 2020 d’Inbound Marketing dévoilées

Amélioration du référencement d’un site WorPress

Google déploie les Shopping Ads sur Youtube

Google vient récemment d’officialiser le déploiement des Shopping Ads sur Youtube. Nous vous présentons toutes les informations à connaitre sur ces nouveaux emplacements publicitaires pour Google Shopping et comment les tester du point de vue de l’annonceur.

C’est désormais officiel, le gérant américain propose un tout nouveau type de placement publicitaire. Google l’a annoncé via un article de blog qui détaille l’arrivée des annonces Shopping sur Youtube ainsi que quelques autres nouveautés.

Youtube Shopping Ads devrait permettre aux marques de présenter leur catalogue de produits Google Shopping avec deux nouveaux emplacements publicitaires orientés « Achat » sur Youtube.

Selon le Groupe, 67% des acheteurs en ligne avouent que des vidéos ont permis de leur donner des idées sur des produits à acheter. En effet, jusqu’à présent, le réseau social de partage de vidéos manquait d’emplacements publicitaires optimisés afin de cibler les visiteurs avec une intention d‘achat.

Définition d’une annonce Shopping d’un produit :

L’annonce Shopping d’un produit est un type d’annonce qui inclue des informations sur le produit (image, titre, prix, et lien vers le magasin). Ce sont des données qui sont envoyées via un compte Google Merchant Center associés. Les annonces peuvent être créées à l’aide de campagnes Shopping et être diffusées sur Google Shopping, dans la recherche Google, sur Google Images ou sur les sites partenaires.

Fonctionnement de Youtube Shopping Ads :

Les nouveaux placements publicitaires en question prennent la forme d’un carrousel de produits suggérés sur la page d’accueil et les résultats de recherche.

Les règles d’affichage sur Youtube :

Les carrousels ne seront pas visibles tout le temps. En effet, l‘affichage des Shopping Ads sur YouTube dépendra de l’internaute, ses recherches ainsi que son comportement. Un utilisateur avec une intention d’achat qui se rend sur YouTube aura des carrousels de produits suggérés sponsorisés. Si par exemple un internaute montre à Google avec ses récentes recherches son intérêt pour l’escalade, il y a de fortes chances pour qu’un carrousel de produits liés à cette activité s’affiche sur YouTube lorsque ce dernier se connectera sur desktop ou sur smartphone.

Diffuser ses annonces Google Shopping sur les nouveaux emplacements en tant qu’annonceur :

Pour les annonceurs, la mise en place de leurs produits dans les nouveaux emplacements Youtube Shopping sera facile. Il faut d’abord configurer une ou plusieurs campagnes Google Shopping Classiques sur le compte Google Ads.

Il faut ensuite activer l’emplacement « Youtube et Discover sur le Réseau Display » dans la section « ciblage » des paramètres de la campagne. Dès que la case est cochée et les paramètres enregistrés, les Campagnes Shopping deviennent automatiquement éligibles à l’affichage sur les nouveaux emplacements.

Dans le cas de campagnes Smart Shopping, Google met automatiquement en avant les produits sur les nouveaux emplacements YouTube selon leur pertinence.

Sur la version française de Youtube (application et version web), les nouveaux emplacements publicitaires n’ont pas encore été observés.

 

Votre agence Ajoo vous permet de créer votre site internet à votre image. Nous vous proposons également des services de référencement naturel, réseaux sociaux et conceptions graphiques.

Les alternatives à MailChimp en 2019

Optimiser le SEO de son site e-commerce en 5 idées

L’importance de la création d’une FAQ SEO sur son site

Les métiers du numérique dans l’hexagone : tendances et chiffres

Les résultats enrichis de plus en plus présents sur Google

Comment contacter efficacement des partenaires pour son référencement naturel ?

Les têtes d’affiche 2020 d’Inbound Marketing dévoilées

Amélioration du référencement d’un site WorPress