Influenceurs, influencés vs la prise de décision des consommateurs

Le marketing d'influence est une tendance clé de l'industrie des médias sociaux du moment, mais qu'est-ce qui le rend si efficace et comment les consommateurs réagissent-ils réellement au contenu généré par les influenceurs ?

Un sondage a été fait auprès de plus de 5 000 utilisateurs de médias sociaux dans le monde pour connaître leur opinion sur la confiance, les facteurs d'influence, les interactions de marque sur les réseaux sociaux et les conséquences de leurs décisions d'achat.

Les données ont révélé des tendances intéressantes

        Le contenu est particulièrement important aux États-Unis, au Royaume-Uni et en France ;

        Les hommes sont plus susceptibles de faire confiance aux visuels de marques professionnelles ;

        Les répondants allemands étaient les moins susceptibles de suivre les influenceurs ;

        Les pays sont similaires dans leur préférence pour Facebook pour les achats de voyages.

Des critiques en ligne aux publications sur Facebook, en passant par les blogs personnels, le mouvement des médias sociaux a donné la parole à des millions de personnes, permettant ainsi aux utilisateurs de partager des idées, des opinions et des idées.

Les smartphones alimentent le mouvement visuel d’aujourd’hui

Le fait de disposer d'un téléphone en permanence et de l'utiliser pour partager et visualiser des images visuelles alimente la croissance des communications visuelles et son influence, que les consommateurs se retrouvent à la maison ou en déplacement.

L'imagerie visuelle et son impact sur le parcours d'achat des consommateurs: à mesure que les influenceurs visuels approfondissent leur impact global, nous constatons également une influence croissante sur le parcours d'achat du consommateur. J’ai inclus ci-dessous deux tendances clés qui illustrent comment la confiance croissante des consommateurs en images et en visuels a redéfini leur processus d’achat.

L’imagerie numérique contribue au processus de découverte par le consommateur : les canaux visuels restent très axés sur la découverte, et Instagram et Pinterest sont devenus les nouvelles plates-formes de prédilection pour permettre aux consommateurs d’entreprendre des recherches sur les nouveaux produits qu’ils voudront peut-être acheter. Les consommateurs sont de plus en plus attirés par les extraits de vidéo courts et recherchent des images stylisées et des images qui apportent un nouvel éclairage sur des fonctionnalités encore inconnues du produit.

Les consommateurs économiquement de plus en plus intelligents adoptent les visuels : L'impact des influenceurs visuels est très présent avec eux car ils représentent la première génération immergée dans la technologie et les médias sociaux. Ils maîtrisent diverses plates-formes numériques et se concentrent sur des canaux visuels leur permettant de partager des vidéos et des images avec leurs pairs. En fin de compte, ces images leur permettent de partager leurs expériences avec leurs communautés et d’aider à la prise de décision tout au long de leur parcours d’achat.

 

En tant qu’influenceur pour les marques et en tant que spécialiste du marketing qui développe et gère des campagnes d’influence pour des clients, l’internaute influenceur est  parfaitement conscient de la valeur du marketing d’influence. Ajoutez à l’équation le fait qu’il est aussi un consommateur et qu’il voit en temps réel la valeur du marketing d’influence, car il achète sur la base de recommandations d’influence. Alors, quel est vraiment l’impact du marketing d’influence sur les consommateurs?

Influenceurs, influencés vs la prise de décision des consommateurs

Nouveauté sur Instagram : Faites des dons avec un Sticker!

Avoir une communication digitale réussie

Décryptage du baromètre 2019 des réseaux sociaux en France

Fonctionnement du remarketing sur Google

Transformation digitale de l’entreprise : les clés de la réussite

Comment améliorer sa communication sur Twitter

Data Is Power

Nouveauté sur Instagram : Faites des dons avec un Sticker!

A partir d'aujourd'hui, Instagram a lancé des stickers de dons sur toute la plateforme US. Cela permet aux utilisateurs basés aux États-Unis d’utiliser l’application de partage de photos pour collecter des fonds pour des organisations à but non lucratif qui soutiennent des causes qui leur tiennent à cœur. Le nouvel outil de collecte de fonds a été annoncé début 2019 ; Et bien qu'il ne soit disponible actuellement qu'aux États-Unis, Instagram a déclaré que c'est prévu d'apporter le sticker de donation à la communauté mondiale à l'avenir, selon un communiqué.

 

L’idée

Instagram a lancé sa fonction Stories en août 2016. Des stickers sont arrivés pour égayer les Stories en décembre de la même année. Mais ce ne sont pas que de belles images. Depuis leur lancement initial, des stickers avec une grande variété de fonctionnalités ont été ajoutés à l'application, notamment des stickers de sondage, des stickers de musique et des stickers de questions.

Le sticker de don a été testé en février 2019 pour intégrer les outils de collecte de fonds à Instagram.

Toutefois, bien que toutes les fonctionnalités de test n’aient pas encore été retenues, le sticker de don l’a été. Il est maintenant prêt à être utilisé. Et la meilleure partie est que son utilisation est incroyablement facile.

 

 

Comment faire

Dans le story, si vous voyez une personne soutenir une cause ou un organisme que vous souhaitez soutenir, tout ce que vous avez à faire est de cliquer sur le bouton «Faire un don» situé sur le sticker et de suivre les étapes indiquées pour contribuer.

Il est à noter que selon Instagram, 100% de l'argent que vous collectez avec vos stickers de don va à l'organisme à but non lucratif que vous soutenez.

Dans le passé, les médias sociaux ont été critiqués pour avoir réduit les bénéfices de nombreuses campagnes de collecte de fonds. C’est ce qui a poussé Facebook à supprimer les frais de plate-forme pour les organisations à but non lucratif accréditées en novembre 2017 et pour des raisons personnelles en avril 2018.

Le sticker de don Instagram, cependant, ne comporte pas de frais :

        Pas de frais de vérification ;

        Pas de coûts opérationnels ;

        Pas de frais pour la protection contre la fraude ;

        Pas de frais de traitement des paiements.

L’argent que vous collectez ira directement à l’organisation que vous soutenez.

De nombreuses organisations inscrites pour participer à des collectes de fonds avec les stickers de don ont déclaré qu'elles croyaient que ce nouvel outil Instagram pouvait leurs être utile.

Les organisations actuellement disponibles pour soutenir les options des stickers de dons d’Instagram incluent Black Girls CODE, No Kid Hungry, l’ASPCA, le Fonds Malala, GLAAD et Nature Conservancy, parmi un grand nombre d’autres. Nul doute qu’un plus grand nombre s'ajoutera plus tard, alors quelles que soient les causes qui vous tiennent à cœur, vous pourrez aider à faire le bien.

En conclusion

 

Le sticker de donation, peut être un excellent ajout à la plate-forme et permet d’inciter les partisans à passer à l’action de manière transparente et dynamique. Ces outils transforment ainsi l’intention en action.

Influenceurs, influencés vs la prise de décision des consommateurs

Nouveauté sur Instagram : Faites des dons avec un Sticker!

Avoir une communication digitale réussie

Décryptage du baromètre 2019 des réseaux sociaux en France

Fonctionnement du remarketing sur Google

Transformation digitale de l’entreprise : les clés de la réussite

Comment améliorer sa communication sur Twitter

Data Is Power

Avoir une communication digitale réussie

Pour une entreprise ou un professionnel, la communication digitale permet de gagner en visibilité sur le net, augmenter la notoriété, le nombre de clients et automatiquement les ventes. Il s’agit d’un investissement qui est rentable dans la plupart des cas, encore faut-il savoir comment mener une stratégie de communication digitale réussie.

La communication digitale et ses spécificités :

C’est avec l’avènement d’internet que la communication digitale a vu le jour. Pour les entreprises, il s’agit d’un moyen de communication incontournable. Quand on évoque la communication digitale, on parle principalement de présence sur les réseaux sociaux comme Facebook, Instagram, LinkedIn,Twitter ou Pinterest. Le choix de la plateforme, lui, dépendra de la cible et de la nature du produit.

Choisir le support de communication et la cible :

Avant de se lancer, il est nécessaire de définir ses objectifs et ses cibles. L’entreprise doit ainsi connaitre sa cible pour mieux comprendre ses besoins et essayer d’y répondre de la meilleure des manières.

Après l’identification de la cible, il est temps de choisir le support de communication qui sera le plus adapté à cette dernière. Les principaux supports connus sont les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram), les réseaux sociaux professionnels (LinkedIn, Viadeo), le site web de l’entreprise, les sites web tiers (bannières publicitaires) et enfin les applications mobiles. A noter qu’il n’est pas nécessaire d’être présent sur tous ces supports mais de choisir les plateformes les plus adaptées à votre entreprise.

Se démarquer avec la communication digitale :

Une communication digitale réussie doit obligatoirement passer par une stratégie claire et définie. Cette stratégie intègre l’objectif à atteindre, le produit à vendre, les cibles et les différents interlocuteurs. Il s’agit aussi d’une communication accessible et facile, avec un langage compréhensible par le grand public. Ainsi, plusieurs métiers ont vu le jour comme la modération et l’animation des contenus sur les sites web et sur les réseaux sociaux.

Se reposer sur ses contenus :

Les contenus que vous créez doivent être pertinents, de qualité, et surtout avoir un réel intérêt pour les lecteurs. Si votre cible est touchée et convaincue par votre message, elle reviendra surement vers vous. Ainsi, il est conseillé de publier du contenu de manière régulière. Ces contenus devront ensuite être relayés pour avoir plus de chances d’être lus et ainsi toucher votre cible. Il est donc possible d’avoir recours à des newsletters pour utiliser les réseaux sociaux comme canaux de diffusion de vos articles.

Le recrutement d’un Community Manager :

Devenu un métier à part entière, le poste de Community Manager est très important pour l’entreprise puisqu’il permet d’assurer une interactivité avec votre cible. Cette interactivité permet la création d’un lien de fidélisation des clients.

Les principales erreurs à éviter :

Avant tout, il faut éviter d’utiliser des images ne reflétant pas l’orientation donnée à l’entreprise. Les images utilisées pour illustrer le contenu doivent être bien choisies et déployées, au risque d’avoir un résultat différent de ce qui est attendu.

 

Pour conclure, il est conseillé d’effectuer un suivi et une évaluation de votre campagne afin de mesurer l’avancement de votre communication digitale. Les retombées peuvent être mesurées avec Google Analytics et ainsi connaitre l’état du trafic, la provenance, les comportements et les données démographiques.

Influenceurs, influencés vs la prise de décision des consommateurs

Nouveauté sur Instagram : Faites des dons avec un Sticker!

Avoir une communication digitale réussie

Décryptage du baromètre 2019 des réseaux sociaux en France

Fonctionnement du remarketing sur Google

Transformation digitale de l’entreprise : les clés de la réussite

Comment améliorer sa communication sur Twitter

Data Is Power

Décryptage du baromètre 2019 des réseaux sociaux en France

Harris Interactive, l’entreprise d’études marketing et de sondages d’opinion, vient de publier la 7ème édition du baromètre annuel des médias sociaux. Il y décrypte principalement les habitudes des utilisateurs français sur les réseaux sociaux, mais aussi leurs rapports aux marques, et enfin les nouvelles tendances sociales qui ont vu le jour.

Cette enquête en ligne a été menée auprès de 2001 internautes français âgés de plus de 15 ans durant le mois de février 2019.

Les français encore plus actifs sur les réseaux sociaux :

L’enquête a démontré une utilisation encore plus importante des messageries sociales en France. Ce sont pas moins de 77% des français qui sont actifs sur les différents réseaux sociaux contre un chiffre de 75% l’année dernière. De plus, ces utilisateurs sont actifs sur 3,7 plateformes en moyenne. A noter que 4 visiteurs sur 10 s’y rendent pour rechercher des informations sur une marque, un produit, ou un service.

Facebook, toujours la plateforme sociale numéro un :

Facebook demeure la plateforme préférée de 60% des répondants durant cette enquête. Juste après on retrouve Messenger, application également reliée au groupe, qui est utilisée par 46% des internautes. Le podium est clôturé par WhatsApp, qui recueille quant à elle 33% d’utilisateurs, alors qu’Instagram arrive en 5ème position avec 26%. On remarque ainsi que malgré les scandales qui ont éclaboussé le réseau social et son fondateur Mark Zuckerberg, ce dernier continue à occuper la première place mais ne progresse plus.

La tendance Dark Social :

Les internautes ont dernièrement investi d’autres applications du groupe Facebook, qui garantissent un meilleur respect de la vie privée. Ainsi, 66% des questionnés ont utilisé une application de messagerie durant le mois en cours (Messenger et WhatsApp).

Une méfiance grandissante vis-à-vis des réseaux sociaux :

En effet, la méfiance des internautes envers les réseaux sociaux reste importante depuis le scandale de Cambridge Analytica en 2018. Ce sont pas moins de 89% des répondants qui assurent être méfiants concernant les informations qui circulent sur les réseaux sociaux. De plus, 87 des interrogés sont prudents par rapport aux contenus  publiés sur ces plateformes.

Malgré cette réticence de la part des internautes, les réseaux sociaux sont les plateformes privilégiées afin de s’informer d’après 64% des internautes. Ces derniers accordent du crédit aux publications des médias traditionnels et se sentent capables de distinguer une information correcte d’une intox. Enfin, 68% des questionnés se disent capables de choisir des sources d’information fiable.

Quelques chiffres sur les réseaux sociaux :

Youtube : 34% des répondants ont utilisé la plateforme au cours du mois et 20% l’utilisent chaque jour.

Instagram : 18% des questionnés l’utilisent chaque jour.

Millenials (18-34) et GenZ (-de 18) : progression flagrante des plateformes Twitch, Discord et enfin Tik Tok.

Young Addict Fan (YAF) : personnes présentes sur une moyenne de 7 plateformes et qui représentent 20% des répondants.

 

Communic’ Actives : typologie de socionaute en particulier féminine, représentant aussi 20% de personnes sondées. Elles sont très engagées sur les médias sociaux sans pour autant être engagée avec les marques.

Influenceurs, influencés vs la prise de décision des consommateurs

Nouveauté sur Instagram : Faites des dons avec un Sticker!

Avoir une communication digitale réussie

Décryptage du baromètre 2019 des réseaux sociaux en France

Fonctionnement du remarketing sur Google

Transformation digitale de l’entreprise : les clés de la réussite

Comment améliorer sa communication sur Twitter

Data Is Power

Fonctionnement du remarketing sur Google

Sur internet, les utilisateurs tombent souvent sur des annonces publicitaires de sites qu’ils ont déjà visités. On parle alors de remarketing (ou retargeting). Cette technique éprouvée permet non seulement d’améliorer le ciblage, mais aussi augmenter le taux de clics et le taux de conversion. Il s’agit d’une technique efficace.

Dans la plupart des cas, un internaute qui visite votre site pour la première fois ne sera pas converti (formulaire de contact, vente…). Ces derniers visiteront votre plateforme à plusieurs reprises avant de décider d’effectuer leur achat. Dans ce cas-là, le marketing a un rôle prépondérant pour que l’internaute se souvienne de votre enseigne lors de sa période de réflexion. Ainsi, Google a mis en places le remarketing.

Le remarketing, c’est quoi au juste :

Vous venez de visiter un site web sans pour autant effectuer un achat ou une action de conversion. Après un moment, en surfant sur le net, une bannière qui vous invite à revisiter le même site apparait. Ceci est la forme de remarketing la plus connue. Cette dernière se base sur le GDN « Google Display Network », un réseau regroupant des milliers de sites partenaires sur le moteur de recherche.

Autre plateforme de remarketing, le RLSA « Remarketing Lists for Search Ads » permet d’adapter son annonce Adwords en prenant en compte le visiteur.

L’intérêt du remarketing :

Pour une entreprise, le remarketing représente une grande opportunité pour s’adresser à une cible plus qualitative et ainsi maximiser son ROI. Il s’agit également d’un levier pour faire revenir les internautes sur votre site. Selon Whishpond, l’agence spécialisée dans l’acquisition de leads, 26% des visiteurs reviennent avec remarketing contre 8% sans.

Aujourd’hui, les agences web ont bien compris l’importante du remarketing. Afin d’augmenter le ROI, elles capitalisent sur des internautes avec un fort potentiel de conversion.

Les audiences, base du remarketing :

Clé d’une campagne de remarketing réussie, les « audiences » sont définies avec Google Analytics. Par exemple, si vous proposez un produit destiné aux personnes âgées entre 20 et 35 ans, vous créez une nouvelle audience sur Google Analytics. Au moment de sa création cette audience est d’abord vide. Désormais chaque internaute se rendant sur votre site et qui est dans cet intervalle d’âge sera repéré par Google et un cookie sera rajouté à son navigateur. Enfin, il sera retargété durant une période définie par l’entreprise.

Créer une bonne stratégie de remarketing :

 

A un moment où le ROI devient de plus en plus central, il faut éviter les stratégies de remarketing sauvages, incluant des bannières qui apparaissent systématiquement durant une longue période, mais aussi l’apparition de bannières avec un produit déjà acheté par l’internaute. Il faut tout d’abord s’assurer que les personnes qui ont été converties doivent être exclues des audiences, et donc ne plus être retargétées. Dans le but de ne pas surcharger l’internaute, vous pouvez aussi vous tourner vers le réglage du « capping », le nombre d’impressions cibles par jour/semaine. C’est l’annonceur qui a un contrôle total sur la durée de vie du cookie.

Influenceurs, influencés vs la prise de décision des consommateurs

Nouveauté sur Instagram : Faites des dons avec un Sticker!

Avoir une communication digitale réussie

Décryptage du baromètre 2019 des réseaux sociaux en France

Fonctionnement du remarketing sur Google

Transformation digitale de l’entreprise : les clés de la réussite

Comment améliorer sa communication sur Twitter

Data Is Power

Transformation digitale de l’entreprise : les clés de la réussite

Aujourd’hui, la transformation digitale ou numérique d’une entreprise n’est plus un rêve à atteindre mais une réalité qu’il faut concrétiser le plus rapidement possible. Il devient de plus en plus urgent d’équiper les structures d’outils d’analyse, de mesure de productivité et de logiciels qui servent à aider les DRH et à les soulager d’une partie des opérations qui deviennent automatisées.

Pour l’entreprise, la transformation digitale engendre un véritable gain de temps. Ce dernier pourra être utilisé pour des missions plus importantes pour l’enseigne tel que la communication, la recherche & développement ou le volet commercial. Quelles sont donc les clés pour réussir sa transformation digitale ?

Faire abstraction du passé :

Pour réussir sa transformation ou sa révolution digitale, il faut oublier les bases établies par les fondateurs. En effet, les règles ne sont plus les mêmes et le fonctionnement d’une structure contemporaine diffère totalement des entreprises plus vielles. Il faut donc éviter de camper sur ses positions pour profiter des bienfaits de la transformation digitale.

Impliquer les collaborateurs et communiquer avec eux :

La transformation digitale est un investissement avec un retour immédiat. Il est pour cela nécessaire de préparer des arguments chiffrés et travaillés pour justifier cette transformation. Le changement dans une entreprise n’est en général pas bien accueilli même si ce dernier engendre un meilleur fonctionnement.

Préparer sa feuille de route numérique :

Cette démarche, dite de consultation, permet de mettre en lumière les principaux besoins des salariés mais aussi des clients. En dessinant la trajectoire de l’entreprise, vous pouvez plus facilement définir les solutions les plus adaptées à la transformation digitale.

Donner plus de responsabilités aux collaborateurs motivés :

Quelques un de vos salariés auront certainement déjà vécu une transformation digitale dans une autre entreprise ou se sont documentés sur le sujet. Ces derniers connaissent mieux que personne les bienfaits de la révolution digitale et seront vos meilleurs relais de proximité pour donner au projet une envergure collective. Ils pourront insuffler à leurs collègues leur motivation et l’esprit de nouveauté qui les anime. De plus, leur parole sera des fois plus écoutée que la votre vu leur proximité avec les autres employés.

Eviter de tergiverser :

En effet, certains patrons prennent leur temps dans la mise en place d’une transformation digitale. Ces derniers peuvent par exemple décaler certaines décisions importantes afin de rassurer une partie de leurs employés. Il s’agit d’un comportement à éviter puisque vos concurrents directes ne s’arrêteront pas pour des détails.

D’après le cabinet Deloitte, 7 français sur 10 effectuent des paiements en ligne, alors que seulement une PME sur 8 propose la vente sur le net. La transformation digitale devient aujourd’hui une obligation pour toute entreprise. Même si elle est longue et complexe, elle n’en reste pas moins primordiale. Cette dernière doit être mise en place tout en prenant en compte le type de société, la culture, mais également la masse salariale et le secteur d’activité.

Avec votre agence Ajoo, créez un site web à votre image. Profitez également des nombreuses prestations de référencement naturel, réseaux sociaux et conceptions graphiques.

Influenceurs, influencés vs la prise de décision des consommateurs

Nouveauté sur Instagram : Faites des dons avec un Sticker!

Avoir une communication digitale réussie

Décryptage du baromètre 2019 des réseaux sociaux en France

Fonctionnement du remarketing sur Google

Transformation digitale de l’entreprise : les clés de la réussite

Comment améliorer sa communication sur Twitter

Data Is Power