Utilisation de l’emailing et la newsletter comme outils de communication

On a tous eu un jour ou un autre une boite mail saturée par des courriels par lesquels nous ne sommes pas intéressés. Aujourd’hui, est-il toujours aussi pertinent de communiquer avec l’emailing ou les newsletters ? Parmi cette montagne de courriers qui dans la plupart des cas ne nous touchent pas, quelques communications peuvent retenir notre attention comme certaines offres ou promotions.

D’après la SNCD, le Syndicat national de la communication directe, le nombre de mails envoyés est en légère augmentation d’année en année. Par contre, le nombre de mails commerciaux reçus par jour et par internaute connait une diminution plus importante. Un constat s’impose, les marketeurs se reposent toujours sur les newsletters pour communiquer, avec plus d’envois, mais mieux ciblés.

Privilégier la qualité du message à la quantité :

En privilégiant la qualité du message à la qualité de mails envoyés, vous avez plus de chance d’éveiller un intérêt chez le destinataire. Il est donc primordial de mettre en place une stratégie pour l‘envoi des newsletters. Cette dernière doit intégrer la stratégie de communication globale et la stratégie commerciale de la société.

Avant tout, il est nécessaire de définir en priorité ce que vous allez dire dans votre newsletter. Le message doit être à la base de la communication. En effet, un mail qui n’est pas pertinent pour l’internaute finira rapidement dans sa corbeille et ce dernier se désabonne à terme.

Dans le cas où vous communiquez sur les nouveautés au sein de vos points de vente, il est nécessaire de définir la périodicité. Ces nouveautés sont disponibles sur quelles périodes. De plus, le message que votre entreprise souhaite transmette vous sera utile pour la définition d’une fréquence d’envoi.

A quels utilisateurs s’adresser :

La volonté de communiquer via une newsletter est présente, votre message est prêt, et la périodicité est connue. Il faut désormais se concentrer sur les personnes qui seront touchées par votre communication. Généralement, une entreprise dispose d’une liste de contacts, dans le respect du RGPD.

Chaque envoi doit être destiné à des contacts qui auront un véritable intérêt à lire le contenu. Dans le cas d’un magasin de jardinerie par exemple, vous envoyez votre message concernant les plantes d’automne et les nouveautés de vos points de vente à une liste de contacts recueillie lors du dernier festival de plantes en été.

Dans votre newsletter, vous invitez votre cible à découvrir vos implantations et profiter d’une remise sur les plantes d’automne. Le message qui sera envoyé à un client qui vient tous les mois, lui, ne sera pas le même. Ce dernier connait déjà votre offre et votre magasin. Il est donc conseillé de lui proposer de remises pour sa fidélité.

 

Une campagne d’Emailing dépend principalement de votre ciblage. Le message préparé doit s’adresser à la bonne personne au bon moment. Grace à ce ciblage, le taux d’ouverture et de clic augmente. Il faut donc privilégier la qualité à la quantité pour un meilleur référencement naturel. Enfin, l’envoi de newsletters peut être effectué avec plusieurs outils. Ces derniers peuvent être adaptés à vos besoins. 

Influenceurs, influencés vs la prise de décision des consommateurs

Nouveauté sur Instagram : Faites des dons avec un Sticker!

Avoir une communication digitale réussie

Décryptage du baromètre 2019 des réseaux sociaux en France

Fonctionnement du remarketing sur Google

Transformation digitale de l’entreprise : les clés de la réussite

Comment améliorer sa communication sur Twitter

Data Is Power