shutterstock_1289334397

Savoir diversifier son contenu pour communiquer

Le contenu fait partie des principales problématiques de la communication. Il existe plusieurs types de contenus permettant de diversifier sa communication et il est parfois difficile de savoir quel contenu choisir. Votre choix sera influencé par plusieurs facteurs, principalement les attentes de votre cible et les objectifs business de votre structure. Plusieurs autres paramètres peuvent aussi être pris en compte.

Des contenus en adéquation avec votre business :                   

Selon plusieurs études, les contenus publiés par les enseignes ne sont pas toujours en adéquation avec leurs objectifs business. On peut remarquer 5 types de contenus principaux, qui répondent à un objectif business spécifique chacun.

Le contenu présence : typique des stratégies marketing traditionnelles. Il est utilisé dans les campagnes publicitaires, les annonces ou les promotions. Il s’agit d’un contenu s’adressant à un public large, visant à faire connaitre un produit, une marque, ou une enseigne. Ce genre de contenu est principalement utile pour les jeunes entreprises en plein lancement.

Le contenu vitrine : Ce type de contenu permet la mise en exergue des pratiques, l’éthique, mais aussi des valeurs d’une d’entreprise. Il se repose sur la transparence et vise à crédibiliser l’entreprise et rassurer les clients.

Le contenu monnaie d’échange : l’entreprise propose ainsi des informations en détail afin d’accompagner l’acheteur dans la prise de décision. On parle de livre blanc, webinar, rapports de recherche, ou case studies.

Le contenu lien social : Dans ce cas-là, l’enseigne partage avec sa communauté une passion voir un mode de vie ou un passe-temps. Ainsi, l’entreprise propose un contenu inspirant, qui encourage les interactions sociales, tout en favorisant l’accès à la connaissance des pairs.

Le contenu service : qui est principalement orienté produits et assistance clients. Il se matérialise par des tutos, des conseils, ainsi que des démonstrations et des modes d’emploi. Il permet d’optimiser l’expérience client.

Le contenu Matriciel :

Afin de visualiser la complexité du content marketing et bien comprendre l’impact de vos choix sur votre contenu, on découvre la matrice Smart Insights, qui permet de répartir les différents types de contenus sur deux axes : le premier présente le caractère émotionnel ou rationnel du contenu, alors que le second indique la proximité de l’acte d’achat.

Adapter les contenus au parcours d’achat :

Même s’il ne dispose pas d’une grande importance auprès des entrepreneurs, le marketing de contenu reste une partie importante du cycle de vente. En effet, le contenu a la capacité d’attirer des visiteurs sur vos pages ou vos réseaux sociaux. Ensuite les équipes marketing auront pour tâche de convertir ces visites en opportunités d‘affaire. Finalement, les commerciaux se chargeront de conclure les ventes.

Le contenu fil rouge : Il est primordial de connaitre le parcours d’achat du client et attirer son attention à tout moment. En effet, un contenu pertinent et qualitatif entraine une croissance des ventes, mais il faut publier un bon contenu au bon moment. Enfin, les actions des équipes marketing et vente doivent être coordonnées.

Le contenu contextualisé : Dans tous les secteurs d’activité, l’acheteur passe naturellement par les mêmes phases de recherche, réflexion, comparaison, décision puis expérimentation. Le contenu proposé par votre entreprise doit être adapté aux attentes des internautes, tout en prenant en compte leur état d’esprit du moment.

Savoir varier ses supports de communication :

En variant vos supports de communication vous touchez un public plus large. La plupart des grandes marques sont présentes sur les réseaux sociaux les plus importants (Twitter, Facebook, Youtube), sur mobile, avec Snapchat et Instagram, mais aussi à la télévision et sur Print. A noter que chaque support jouit de sa propre stratégie et s’adresse à un public différent.

Aujourd’hui, les consommateurs regardent de moins en moins la télévision puisque le streaming vidéo et les replays ont vu le jour. Ils évitent ainsi les séquences publicitaires à rallonge. Les marques, conscientes de cette tendance, s’orientent donc plus vers le digital afin de s’adapter. Désormais, la plupart des services de télévision proposent dans leur forfait la télé à la demande.

Concernant les TPE/PME, il est conseillé de poursuivre la production de cartes de visite et de flyers, mais surtout d’avoir un site internet et d’être présent sur les différents réseaux sociaux.

Être présent partout sur internet :

Un utilisateur effectuant une recherche précise sur son smartphone peut tomber sur votre site si ce dernier est bien référencé grâce à un contenu riche et qui est mobile-friendly. De plus, votre site comprend un blog d’entreprise afin de rendre ce dernier plus dynamique. Le blog en question est alimenté régulièrement avec un contenu pertinent et unique. Enfin, vous êtes présent sur les réseaux sociaux, ce qui augmentera votre notoriété et votre présence sur le web.

 

Une stratégie de contenu réussie doit faire la différence dans la conversion d’un visiteur anonyme en client fidèle et comblé. Les entreprises doivent donc opter pour un contenu varié, principalement adapté à leur cible.

Passer par l’IA pour augmenter son classement serp

Google dévoile un nouveau design des résultats de recherche

La publicité débarque sur WhatsApp en 2020

Premier trimestre 2019 : le secteur de l’e-commerce maintient sa croissance dans l’hexagone

Comment utiliser le data SEO pour votre stratégie digitale ?

Comment trouver les meilleures idées de start-up?

Votre entreprise a-t-elle vraiment besoin d’une page Facebook ?

Présentation du Web2day : le grand festival du numérique