Google-3

Passer par l’IA pour augmenter son classement serp

L’évolution continue de l’IA (intelligence Artificielle) et l’automatisation ont un véritable impact sur la façon d’appréhender la recherche sur internet lorsqu’on parle de marketing digital. Le Rank Brain, qui utilise le machine learning afin de mieux comprendre la signification des contenus, permet de déduire les intentions de recherche des utilisateurs et ainsi d’avoir des résultats plus affinés.

En se référant à l’IA, les enseignes ont la chance de développer de nouvelles perspectives de recherches, et ainsi automatiser des taches qui prennent beaucoup de temps.

Le RankBrain c’est quoi ?

Le RankBrain est introduit par Greg Corrado, Senior Research Scientist Google, en 2015. Il s’agit d’un cerveau artificiel qui est mis au service des recherches des internautes. Un véritable mélange d’apprentissage automatisé et d’intelligence artificielle reposant sur un réseau neuronal. L’objectif premier étant l’amélioration de la compréhension de la manière dont les internautes interagissent avec les moteurs de recherches.

Au fil des années, RankBrain est devenu l’une des bases du SEO et est même considéré aujourd’hui comme l’un des facteurs de classement les plus importants mais aussi le plus pertinent. Depuis maintenant plusieurs années, Google n’a cessé d’investir dans des recherches en liaison avec le machine learning et l’intelligence artificielle, avec pour résultat le lancement de RankBrain comme l’un des tous premiers produits testés à l’échelle internationale.

RankBrain dépasse le sens des mots-clés puisqu’il se focalise principalement sur le sens réel des requêtes au complet, et les phrases dans leur ensemble. On parle alors d’analyse sémantique.

Désormais, Google a la capacité de comprendre et interpréter les requêtes qui sont utilisées pour la première fois grâce à un système poussé de corrélation.

L’optimisation du site web pouR RANKBRAIn :

Afin de rendre la tache de RankBrain plus simple et parvenir à placer son site dans les premiers résultats de recherche, quelques bonnes pratiques sont à connaitre. Comme cité précédemment, RankBrain se repose sur une analyse sémantique assez pointilleuse et un  traitement automatique du langage. Le fait de remplir son contenu avec un grand nombre de mots-clés ne donne plus les résultats escomptés. Ainsi, il est vivement conseillé de diversifier son univers sémantiques tout en assurant la cohérence du contenu. Ensuite, il faut reconnaitre les types de requêtes qui permettent aux internautes de visiter votre site.

L’utilisation des mots clés :

Les entreprises peuvent s’orienter vers plusieurs outils de recherche de mots-clés. Ces derniers permettent la collecte de mots clés, le regroupement par liste de plusieurs mots clés autour d’un mot-clé principal. Les outils permettent enfin de générer des requêtes qui représentent un fort potentiel.

Au lieu de créer 4 pages différentes afin de se positionner sur 4 requêtes, l’outil trouve une requête dite « exemplaire », qui donne la possibilité de se positionner sur plusieurs résultats de recherche sur une seule page.

L’audit, le classement et l’optimisation des pages :

Dans ce cas-là, il est nécessaire de regrouper ses pages par « grappes », en se basant sur une page « pilier ». Avec une telle distribution des pages, le RankBain a la possibilité de mieux comprendre les contenus puisqu’il peut déceler l’autorité de la page pilier par rapport aux autres pages. Afin d’optimiser ses pages, il est donc important de soigner ses balises (balise title, baliste meta, balises hn…à) et de publier un contenu unique et pertinent. Enfin, il est conseillé d’analyser les mots-clés en amont afin d’identifier quelles sont les tendances de recherches.

Se reposer sur les commentaires clients :

Pour les référenceurs SEO, les informations et les données que fournissent les internautes ont une grande importance. On se concentrera principalement sur les commentaires clients, exprimant un langage naturel. Il s’agit d’un fort potentiel de données à exploiter pour mieux référencer son site ou ses pages afin d’améliorer son classement sur Google.

Les entreprises doivent donc recueillir un maximum de commentaires clients positifs, offrant une meilleure visibilité. Ces dernières s’orientent vers Google Shopping et utilisent Google My Business afin d’établir une liste de commentaires. Ces précautions permettent de se placer sur plusieurs requêtes et les moteurs de recherche considéreront votre site et votre contenu comme pertinents.

L’anticipation des besoins des utilisateurs :

Les entreprises doivent ensuite regrouper toutes les informations clients qu’elles ont collecté sur leurs CRM’s afin d’avoir une vue d’ensemble de chaque client et personnaliser le parcours de vente en ayant recours à une stratégie d’Inbound Marketing. En effet, en analysant l’historique d’achat et de navigation du client, l’entreprise est prête à anticiper ses attentes et proposer des contenus personnalisés.

Il est également conseillé d’utiliser les chatbots afin d’engager une conversation et interagir avec les visiteurs avec une disponibilité de 24h/24 et 7j/7. Ces dernières sont un atout indéniable pour engager un client et l’accompagner dans son parcours d’achat de manière naturelle.

 

Depuis l’avènement de RankBrain, les entreprises sont entrées dans une ère de référencement par intelligence artificielle. Cette ère propose un fort potentiel pour renforcer son SEO et améliorer son classement.

Renforcement de la confidentialité des données : Google présente plusieurs nouveautés

Suppression automatisée des données Google : une utilité pour la confidentialité ?

La transformation numérique en France : force et faiblesse

Le Marketing Mobile en chiffres

TPE françaises : un déploiement digital encore limité ?

Quels sont les enjeux de l’UX Design ?

Baliser correctement ses articles pour SEO

Google : vers une pénalisation des sous-domaines loués et non liés au domaine principal ?