6d79ebe0-5e53-4318-8dd2-49b5d931c992-original

Google Ads Smart Display: présentation

Google Ads Smart Display compte plus de trois millions de sites web et applications. Ce dernier offre aux professionnels plusieurs moyens pour le ciblage des annonces sur le web. Il s‘agit d’un ciblage permettant aux annonceurs de contrôler les performances de leurs annonces. Ainsi, Google désire simplifier l’étape du ciblage des annonces publicitaires en ayant recours à de nouvelles campagnes Smart Display.

Ces dernières, intelligentes, donnent la possibilité à l’annonceur d’orienter ses annonces vers des audiences ainsi que des emplacements qui ont plus de chance de générer des conversions pour son enseigne. Ce dernier aura simplement à sélectionner un objectif CPA, télécharger des ressources publicitaires, et laisser le Moteur de Recherche effectuer le reste.

Comment optimiser sa campagne Smart Display :

Il faut avant tout permettre aux algorithmes et l’apprentissage automatique d’effectuer des tests des ciblages et des annonces avant d’atteindre une performance optimale. Soyez donc patient durant quelques semaines avant de décider d’effectuer des modifications sur votre campagne. Ensuite, vous pouvez décider d’opérer des changements concernant les budgets, le CPA cible ou les ressources créatives.

Il est notamment conseillé d’apporter des modifications mineures, puisqu’une modification trop importante peut avoir des répercussions négatives sur la capacité des algorithmes dans l’optimisation des performances.

Enfin, il est recommandé de vérifier les sites internet sur lesquels vos annonces sont diffusées. Il n’est pas possible d’exclure des emplacements sur la campagne avec le Smart Display. Dirigez-vos alors vers le compte de votre campagne pour effectuer les exclusions de sites que vous désirez.

Désavantage des campagnes Smart Display :

Les campagnes Smart Display ne sont pas le meilleur moyen pour les clients désirant avoir un contrôle plus significatif sur leurs créations publicitaires. Pour des campagnes Smart Display réussies, ces derniers doivent avoir au moins 50 conversions sur le réseau Display ou au minimum 100 conversions des annonces depuis le Search durant les 30 derniers jours. Il faut finalement définir des budgets quotidiens 10 à 15 fois supérieurs à l’enchère de CPA cible.

Optimiser sa campagne Smart Display en quatre points :

Ces campagnes de Google ne donnent pas aux annonceurs un contrôle total. Ces derniers peuvent cependant apporter leur touche sur quatre points importants :

Le budget de la campagne : Dans Google Ads, les annonceurs ont la possibilité de modifier le budget. En effet, une campagne rencontrant des difficultés doit voir son budget diminuer jusqu’à ce que cette dernière devienne performante.

CPA Cible : N’ayant pas les moyens de définir les enchères de CPC ou de CPM dans une campagne Smart Display, les annonceurs peuvent tout de même modifier leur CPA cible. Il est donc possible d’abaisser son CPA cible.

Les actifs publicitaires : même si des oublis des tests de nouvelles créations d’annonce dans une campagne sont fréquemment enregistrés, il faut se concentrer sur le test de copie des annonces. Ainsi, il est conseillé de vérifier les ressources pulicaires et remplacer les titres, mais aussi les descriptions ou les images.

L’emplacement des annonces : Malgré la difficulté de choisir les sites et les applications sur lesquels les annonces seront diffusées, il est possible d’empêcher certains emplacements de diffuser vos annonces.

 

Pour conclure, Google conseille aux utilisateurs d’avoir recours à ces campagnes intelligentes pour attirer de nouveaux clients et toucher ces derniers plus tôt dans le processus d’achat.

Passer par l’IA pour augmenter son classement serp

Google dévoile un nouveau design des résultats de recherche

La publicité débarque sur WhatsApp en 2020

Premier trimestre 2019 : le secteur de l’e-commerce maintient sa croissance dans l’hexagone

Comment utiliser le data SEO pour votre stratégie digitale ?

Comment trouver les meilleures idées de start-up?

Votre entreprise a-t-elle vraiment besoin d’une page Facebook ?

Présentation du Web2day : le grand festival du numérique