e1a10cc16e15e0ec7ac5dc61b19d738f

Comment référencer ses images sur Google Images

La présence d’images sur votre site web ou dans vos articles est devenue une obligation afin d’attirer des internautes et rendre votre contenu plus attractif. De plus, peu de gens savent que les images permettent également d’attirer plus de trafic sur votre site. Il est donc possible de booster son SEO avec un référencement correct des images.

L’importance du bon référencement des images :

L’optimisation du référencement des images sur Google permet une amélioration du référencement naturel d’un site internet ou d’un article. Il est donc recommandé d’appliquer les recommandations du moteur de recherche, afin de pouvoir se positionner sur la majorité des recherches utilisateurs, et ainsi générer un meilleur trafic.

Concernant l’e-commerce, les produits en vente pourront s’afficher dans Google Images. En effet, imaginons que vous vendez des éléments de décoration bien spécifique sur votre site. Si internaute effectue une recherche Google Image pour se trouver un élément qui ressemble esthétiquement à ce produit, il tombera sur la photo de votre produit. Il donc possible d’acquérir du trafic et capter de nouveaux visiteurs.

Améliorer le référencement de ses images :

Après avoir cerné l’importance d’un bon référencement des images, il faut maintenant se concentrer sur les astuces à utiliser. Il faut se mettre en tête que chaque visiteur de votre site web ou de votre blog a une influence sur votre SEO. En effet, plus ce dernier passera du temps sur votre plateforme ou consultera de pages, plus votre site sera considéré comme pertinent par Google. Il sera ainsi référencé. Il faut donc privilégier l’expérience utilisateur pour rendre la visite la plus agréable possible, et ce, en ajoutant les images pertinentes et de qualité.

En effet, en insérant une image dans un article, le but premier doit d’être l’amélioration de l’expérience utilisateur. Cette dernière doit tout d’abord être liée au contenu et placée dans un endroit stratégique de la page. La présence de mots-clés dans les paragraphes et titres qui entourent l’image est aussi notée par le moteur de recherche. En effet, plus un titre de haut niveau précède l’image, plus cette dernière sera considérée comme importante par Google. Les images les plus pertinentes devront donc être précédées par les titres H1 ou H2. Enfin, plus une image est située en haut de la page plus elle gagne en importance pour Google.

Toujours dans l’optique de proposer une expérience utilisateur forte, il est nécessaire de poster des images de bonne qualité. Il faut donc privilégier des images originales et créatives, correspondant à votre contenu comme cité précédemment. Ces astuces donnent plus de chances de paraitre en top image sur Google Images. Le fait de créer son propre contenu permet aussi de se démarquer de la concurrence et de proposer un contenu original. Il est donc conseillé de se lancer dans la création de GIF, illustrations et photographies.

Faciliter le travail des robots de Google :

En effet, plusieurs recommandations sont à prendre en compte afin de faciliter le travail des robots d’indexation des moteurs de recherche. En leur fournissant un grand nombre d’informations dans le code de la page, votre contenu pourra être référencé de manière plus complète. On peut notamment citer l’utilisation de l’attribut ALT, la légende de l’image, et les balises META.

L’utilisation des images dans les articles :

Avec le respect de certains critères, les images peuvent aider à mieux comprendre le contenu de l’article. Comme le dit l’expression, « Une image vaut mille mots ». Les photos permettent ainsi d’illustrer le message que le rédacteur souhaite transmettre, ou tout simplement rendre les publications sur les réseaux sociaux plus attractives. De plus, il est conseillé d’éviter les images dupliquées car Google les repère rapidement.

L’optimisation des dimensions et des poids des images :

De préférence il faut choisir des images de grandes taille (> 800px de large) qui sont généralement préférées par Google. Le poids de ces dernières doit en revanche rester raisonnable. En prenant en compte les dimensions des images utilisées, il faut essayer de ne pas dépasser les 500 ko et ne pas descendre sous les 100ko pour les images de tailles plus modestes. En effet, les dimensions et le poids images influent directement sur les temps de chargement mobile et desktop.

L’ajout d’un attribut ALT aux images :

L’ajout systématique d’un attribut ALT aux images lors de leur intégration sur un site web est une règle seulement valable pour les images que le professionnel souhaite référencer. En effet, les attributs ALT sont non seulement utiles pour les moteurs de recherches, mais aussi pour les malvoyants.

Bien référencer ses images en 2019 :

Le 24 septembre 2018, Google a mis à jour son algorithme dédié à Google Images. Désormais, trois nouveaux facteurs impactent directement le référencement des images sur la plateforme. D’abord la « fraicheur » du contenu qui est associé à l’image. Plus ce dernier est récent, plus c’est bénéfique pour le référencement. On retrouve ensuite le placement de l’image dans la page comme cité précédemment. Le placement des images à des endroits stratégiques est donc recommandé. On cite enfin l’autorité de la page sur laquelle l’image est placée.

Google : vers une pénalisation des sous-domaines loués et non liés au domaine principal ?

Désindexer des pages web et fichiers de Google en 2019

Bing Ads permet désormais de personnaliser ses annonces

Babbar, le nouvel acteur de l’analyse de backlinks voit le jour

Comment bien utiliser Google Keyword Planner

Passer par l’IA pour augmenter son classement serp

Google dévoile un nouveau design des résultats de recherche

La publicité débarque sur WhatsApp en 2020